- L’Epine miraculeuse (Légende) -

La commune tire son nom de Patricius (domaine de Patricius). Ce nom d’origine gallo-romaine a été ensuite christianisé grâce au patronage de saint Patrice (cf. présentation de la commune, ses origines). Ainsi est née la légende selon laquelle saint Patrick, ermite irlandais venu évangéliser la Gaule, traversa la Loire à hauteur de Bréhémont. Arrivé exténué et trempé sur l’autre rive, il étendit son manteau sur un buisson d’épine pour le faire sécher et s’endormit. A son réveil la neige couvrait le sol, mais le buisson d’épine était en fleur. Depuis le buisson refleurirait, dit-on, tous les ans à Noël.

 

La légende est si belle qu’il en existe plusieurs versions et fait trop souvent oublier la simple réalité historique, certes beaucoup plus prosaïque.

 

Un petit édifice a été érigé en l’honneur du saint pour matérialiser  » l’événement  » le long du chemin rural qui rejoint la route des Roches à la route de Saint-Michel-sur-Loire. Il se trouve dans l’enceinte de la propriété de Chabrol (domaine privé).